Auteur: 
Dessin : ER 46 (Eugène Reichlen, 1946) Poème: E. Gardaz, rhét. (Émile Gardaz, élève de 6e littéraire, écrivain, poète, homme de radio et de télévision)

Commentaires de Louis Dietrich: 

Chaque image de la Saint-Nicolas demande à son auteur de pénétrer dans l’univers de l’imaginaire enfantin. Il ne peut faire aucun doute que Saint Nicolas descende du ciel avec tous les biscaumes qui lui sont nécessaires; d’où la reconstitution d’un laboratoire céleste, avec la main-d’oeuvre assortie.

Depuis de nombreuses années, mais spécialement pendant les difficultés de la guerre, des liens d’amitié et de reconnaissance se sont affermis entre le Collège St-Michel et M. Charles Leimgruber, pâtissier et confiseur à la rue des Epouses.  (Cf déjà la carte de 1917.3). E. Reichlen pense sans doute rendre hommage à son ami en dessinant cette scène. Mais il tourne la feuille de la recette à l’envers, pour que nous puissions la lire.

Ce poème est probablement le premier texte publié d'Émile Gardaz. Il y en eut tant d’autres par la suite sous la plume de ce poète qui restera sans doute un grand nom dans la littérature romande. Surtout, à nos yeux, et dans notre coeur, il garde une place immense par la qualité et la fidélité de son amitié. Merci, Émile !