Auteur: 
ER 1954 (Eugène Reichlen)

Commentaires de Louis Dietrich: 

Plus d’allusion précise à l’actualité ! Il semble qu'E. Reichlen revient aux origines de son activité et reprend les thèmes qui l’avaient dès l’abord inspiré. La Tour et l’Hôtel cantonal, les Tornalettes, donnent l’essentiel du décor. Et le nuage marque nettement le chemin du Ciel à la Terre, qui conduit Saint Nicolas auprès des petits enfants.

Sous la mélodie, de nouvelles initiales, P.K. Ce sont celles de l’abbé Pierre Kaelin, qui a remplacé le Chanoine Bovet dans la fonction de Maître de Chapelle de la Cathédrale.

Il n'y a qu'un ange, qui porte la crosse. Par hasard probablement, les deux autres auront leur tour l'année suivante, en dansantes lucioles conduisant le baudet.