Auteur: 
Dessin : ER (Eugène Reichlen) / Poème : Clovis Krieger, rhét. (élève de 6e littéraire, prêtre, durant de longues années Curé de Pont-la-Ville)

Commentaires de Louis Dietrich: 

Saint Nicolas tente un grand coup! Pensant très fort à Noé, au Déluge, il se dit que la catastrophe contemporaine n’est pas moindre et que les menaces pesant sur le monde sont tout aussi terribles. Aussi envoie-t-il une colombe porteuse d’un message. Elle sera lente à revenir, hélas !

Au travers des clins d’oeil à l’actualité, on peut suivre les évolutions des objets rencontrés dans la vie courante. Après l’avion de 1927, le « poste de radio » de 1931, le microphone de 1935, voici des instruments d’optique ( jumelles et télescope),  qui nous semblent bien désuets. Quant à la cage de la colombe, c’est vraiment celle des éleveurs de pigeons-voyageurs, même si elle ressemble un peu à une trappe à souris !

Le message si tendrement exprimé par le poète reste le même que les années précédentes: dans des temps si cruels, la visite de Saint Nicolas ne peut que renforcer l’espérance.