Auteur: 
DANIEL GUMY, élève d'OS ARV


La fête a eu lieu le 1er décembre; comme d'habitude un très nombreux public s'est retrouvé le long du cortège. La journée fut fraîche, sans soleil et la température agréable pour la saison incitant à flâner le long du cortège et dans les stands.

Discours: 

Mes biens chers enfants,

Quel bonheur de vous revoir ! Quel plaisir de retrouver Fribourg et ses rues où résonnent les fifres et les chants d’enfants ! Quand Babalou mon âne, est guidé par la musique il est aussi rapide que Lance Armstrong ! La musique est le meilleur des dopages !

Meine lieben Kinder Wie schön, dass ihr alle gekommen seid! Ihr habt mir sehr gefehlt. Es freut mich sehr, wieder vom Balkon meiner wunderschönen Kathedrale zu euch zu sprechen! Mein Esel Babalou ist heute wieder einmal in Topform. Ich bin mir sicher, dass ich mit ihm den Murtenlauf gewinnen könnte.

Quelle joie de retrouver ma bonne vieille cathédrale ! Savez-vous mes chers que le 6 décembre nous fêterons les 500 ans du chapitre de Saint Nicolas ? Je vous invite tous à nous rejoindre pour célébrer ce jubilé en musique ! Mon confrère Charles Morérod pourrait vous en dire plus, mais malheureusement je ne l’ai pas trouvé parmi la foule ! Savez-vous : où est Charlie ?

Meine Lieben, eure schöne Stadt Freiburg war im Schweizer Fernsehen zu bestaunen. Die Sendung „SF bi de lüt“ hat euch einen ganzen Julinachmittag begleitet. Unser nicht ganz total bilinguer Syndic zog sich gut aus der Affäre und musste nicht baden gehen.

Vergesst aber nicht, dass auch „Santichlous bi de Lüt“ ist - und zwar Tag und Nacht.

Quel bonheur d’être parmi vous, ce bain de foule me maintient en forme olympique, je sais que vous n’avez pas autant de chance que moi. Oui, la piscine olympique ne reste, pour le moment, qu’un vain mirage !

Mes enfants, mes chers petits, je vois tous les efforts que vous faites chaque jour et je vous en félicite ! Continuez ainsi, soyez attentifs et curieux. Et si vous me permettez un petit conseil :

Lisez, lisez un peu – beaucoup-passionnément ! La lecture vous apportera tellement de rêves et de joies ! Lire est un voyage, un voyage zéro-carbone !

Mais soyez prudent, variez les lectures ! Se contenter d’un seul titre est risqué ! Voyez Isabelle la cathodique, son livre de chevet a longtemps été « Tintin au pays des soviets » ! Et on en connait les conséquences !

Et notre chère Marie qui adorait « Martine à la ferme » défend aujourd’hui vertement les paysans. Quant au petit Josef, il a trop lu « Tintin en Amérique » et il aurait bien aimé écrire « L’épopée du gruyère dans tous les EMMIsphères ! »

Mes chers fribourgeois, vous êtes formidables. Vous seuls avez eu ce geste de solidarité envers nos amis de la mer d’Aral : vous avez une plage sans eau ! Ist euch aufgefallen, wie einzigartig Fribourg Plage ist? Der einzige Strand auf der ganzen Welt, „ wo di ihììmische jusch seislere“.

 

Mes chers enfants, encore un petit conseil : Mangez sainement et préférez les biscômes de Saint Nicolas à ceux du Père Noël ! Merkt euch Kinder: Lebkuchen mit dem Weihnachtsmann gönnt sich nur der Hampelmann. Lebkuchen von Sankt Nikolaus sind ein wahrer Gaumenschmaus!

Oh, wie schnell die Zeit vergeht!... Ich würde gerne noch ein wenig bleiben, aber wir müssen Abschied nehmen. Ich will heute Abend nämlich noch ein paar Familien besuchen. Hoffentlich werde ich mir auf dem Weg über Tafers aber nicht das Bein brechen! Heilige Anne-Claude … bitte für uns!

Meine lieben Kinder, ich wünsche euch von Herzen alles Gute und ich freue mich jetzt schon, euch nächstes Jahr wieder zu sehen.

Mes chers enfants, il est temps de vous quitter, mais soyez sans crainte, nous nous retrouverons l’an prochain. Soyez confiants ! L’apocalypse annoncée par les mayas n’aura pas lieu, mais après le 21 décembre peu de dindes survivront. Je veillerai sur vous, petits et grands, que la douceur vous accompagne chaque jour !

Adieu donc enfants chéris de mon coeur !

Bon Vent jusqu’à l’an prochain ! 

Photos de la fête: