Auteur: 
BEAT BRECHBÜHL

Commentaires de Louis Dietrich: 

Cette fois, c'est de la franche rigolade! Cette caricature, où Saint Nicolas fait corps avec la Tour de sa cathédrale, témoigne d'une imagination débordante, mais elle n'échappe pas à une certaine grossièreté. L'idée de paix, exprimée par l'abondance des oiseaux symboliques, ne parvient pas à nous débarrasser de ce côté carnavalesque, responsable autrefois de quelques excès, dont on ne souhaite pas le retour.