Auteur: 
JACQUES PASQUIER (Professeur d'informatique à l'Université de Fribourg)

Commentaires de Louis Dietrich: 

Un esprit géométrique est appliqué au dessin de ce vitrail. La technique convient au sujet puisque de très nombreuses églises ont placé Saint Nicolas dans la lumière de leurs murs. Ici, il est représenté dans une attitude hiératique et très solennelle. En revanche, Père Fouettard et l'âne quelque peu rétif se détachent dans une fenêtre évoquant l'écran d'ombres chinoises: c'est l'aspect plus poétique et ludique qui s'exprime à contre-jour. 



Discours: 

"Petits et grands enfants de Fribourg,

Le voyage fut long et pénible, mais, chers enfants, Saint-Nicolas est de nouveau parmi vous. Il est vrai que la nouvelle autoroute, que j'ai empruntée, m'a facilité la tache, quoique mon âne ait éprouvé quelque peine à s'adapter à la griserie de la vitesse. Lorsque le dernier carrefour fut dépassé, j'aperçu la silhouette bien connue de ma cathédrale. Après quelques détours nécessités par les chantiers qui attestent d'un développement réjouissant de votre ville, je retrouvai finalement le chemin du Collège Saint-Michel, où m'attendaient mes petits chanteurs et mes pages toujours fidèles.
Tout au long de cette année du haut du ciel, quand saint Pierre m'en laissait le temps, j'ai pu suivre dans les feuilles d'une Liberté centenaire, les faits marquants de la vie de ma chère cité.

Cher collégiens, qui chaque année me faites escorte, j'ai appris que depuis septembre un vent nouveau souffle sur votre colline du Belzé; je souhaite qu'à ce régime qui n'a de glacial que le nom vous vous acclimatiez pour la pleine réussite de vos études. J'ai aussi appris que qulques collégiennes sont venues prendre place auprès des collégiens, sur les bancs légendaires de ce vénérable bâtiment. Saint Nicolas ose souhaiter que ce timide début de mixité incite les autorités à étendre cette expérience à d'autres institutions. Ne serait-ce pas là l'occasion de saines émulations et de rivalités pacifiques? D'ailleurs, les citoyens ont déjà donné l'exemple en accordant à leurs compagnes le droit de vote convoité par elles depuis longtemps. Grâce à cette participation féminine, la vie politique ne connaît-elle pas un regain d'activité et d'intérêt?

Je me suis également réjoui en apprenant, mes chers enfants, que vous vous êtes distingués, puisque à l'autre bout du monde, j'ai vu renaître sur le visage des petits Bengalis déshérités une lueur d'espoir grâce à l'élan de générosité que vos grands coeurs ont suscité à travers toute la ville.
La page sportive de votre Liberté centenaire m'a tenu au courant, semaine après semaine, des brillants succès des basketteurs fribourgeois. Je sais, chers enfants, que vous êtes nombreux mini-basketteurs à imiter les exploits de vos aînés, champions. Je vous encourage à vous dépenser dans ce sport loyal. Dans ces pages, sportives, une ombre cependant : la légère défaillance des Pingouins, passagère espérons-le!
A vous voir ici tous rassemblés, cher petits amis, je pourrais ne me croire entouré que d'enfants bien sages; mais, je me suis laissé dire que vos parents et vos maîtres ont dû qulquefois élever la voix à cause de vos petites méchancetés. Si vous promettez à Père Fouettard d'être, durant cette année, des modèles d'obéissance, il a l'intention de ne remplir, l'an prochain, ses hottes que de biscaumes, de friandises et de jouets.
Avant de reprendre le chemin du ciel et de vous donner ma paternelle bénédiction, j'aimerais vous demander instamment de prier pour la paix : vous savez que de nombreuses guerres déchirent le monde, alors priez pour la paix, car notre Père du ciel prête toujours une attention particulière aux prières de ses petits enfants. "

Saint-Nicolas (Georges Kapsopoulos)

Photos de la fête: