Auteur: 
Dessin : ER 47 (Eugène Reichlen 1947) / Poème: Jean-R. Lehmann, rhét. (Jean-René Lehmann, élève de 6e littéraire)

Commentaires de Louis Dietrich: 

Un deuxième Saint Nicolas est proclamé: l’ermite du Ranft, qui a joué un si grand rôle dans l’histoire suisse et fribourgeoise, est canonisé. Saint Nicolas de Myre lui rend hommage et descend même de son piédestal pour fleurir la nouvelle statue.

Si Saint Nicolas de Myre a perdu pour une fois sa légendaire barbe blanche, c’est que l’artiste dessine  la rencontre des deux statues, et pour ce faire, il reproduit exactement une statue  de Saint Nicolas de Myre qui se trouve encore actuellement sur la façade de l'ancienne Confiserie-Pâtisserie Leimgruber. Saint Nicolas de Flüe a l’aspect traditionnel de beaucoup d'images pieuses: il porte l’austère robe que l’on peut voir en l’église de Sachslen.

L’inscription latine « Nicolaus Nicolao » exprime le thème de l’hommage:« Nicolas à Nicolas »...  et les trois anges sont au rendez-vous.