Auteur: 
Bérénice Depeursinge, 3E3Z, Collège St-Michel

Le vernissage de l'exposition des cartes au Home des Bonnesfontaines à Fribourg, fut un grand succès. L'animation musicale fut assurée par le chœur des Résident(e)s du Home et par quatre fifres. La présence de quatre anciens élèves du Collège St-Michel qui ont revêtu l'habit du Saint fut un moment inoubliable d'échanges et d'émotions. MM. Jacques Savoy ( St-Nicolas 1962 ), Georges Kapsopoulos ( St-Nicolas 1971 ), Pierre-Yves Dietrich ( St-Nicolas 1974 ) et Bernard Dietrich ( St-Nicolas 1980 ) nous ont fait revivre leur journée de l'incarnation du Saint. Et nous avons constaté que les souvenirs et les émotions étaient encore très présents, plusieurs décennies plus tard. Merci à toutes et tous pour ce merveilleux moment. ( cf. photos ci-dessous ).



Le temps cette année-là fut glacial et avoisinait les -10 degrès. La neige, absente depuis plusieurs éditions, a refait son apparition. ( cf photos ci-contre ).

Discours: 

Mes biens chers enfants,

Retrouver vos sourires et vos visages émerveillés, quel plaisir !
Avez-vous tous reçu votre biscôme ?
Chaque année j’essaye de contenter chacun de vous, mais vous êtes si nombreux ! Tellement nombreux que j’ai eu de la peine à me frayer un chemin jusqu’à ma belle cathédrale ! j’aurai peut-être dû accepter l‘invitation de mes amis Gordon et Bennett. Ils m’ont gentiment proposé de venir en ballon. Malheureusement, dans la nacelle, il n’y avait pas assez de place pour mon cher Babalou.  Hé Oui, je ne peux pas me séparer de mon âne, que ferais-je sans lui ? Lui qui rythme ma vie et même mon discours !

Pourquoi se presser ? Prenons le temps de vivre !

Meine lieben Kinder,
ich freue mich sehr, wieder in Freiburg zu sein!
Man fühlt sich wohl in eurer Stadt!
Wenn ich in eure leuchtenden Gesichter schaue, wenn ich eure Kinderhände sehe und eure Rufe höre, dann wird mir richtig warm ums Herz!

Ihr seid doch wohl brav und folgsam gewesen?... Sicher?...

Ah! Was für ein Glück, hier zu sein. Freiburg bewegt sich, Freiburg ist dynamisch !
Hier werden Festivals und Sportveranstaltungen auf die Beine gestellt.
Hier wird geforscht und die Zukunft geplant.
Man spricht nicht nur Deutsch und Französisch, sondern auch Englisch: Adolphe-Merkle-Institute, Innovation and Resaerch, NeighborHub, Bluefactory.
Die Swiss Living Challenge war in Amerika und hat einen ersten Preis geholt. Man ist also auf dem richtigen Weg und hat sich nicht «trumpiert».

Mes chers petits, vous qui allez à l’école avec entrain, je vous félicite !  Continuez de bien travailler mais n’oubliez pas de jouer ! Jouez dehors entre amis, créez, inventez, faites du sport, de la musique ! Evadez-vous au quotidien ! Profitez de votre jeunesse pour explorer vos passions, développer votre envie d’apprendre et de progresser. J’aimerais quand même dire un petit mot à vos parents :  vous êtes accros, accros à vos natels. Combien de fois, je vois des adultes, le nez rivé sur leurs écrans, ignorants presque les enfants qui les accompagnent.

Parents, faites un effort, Levez-les yeux et encouragez vos enfants dans leurs découvertes !

J’ai entendu, depuis quelques temps, parler çà et là de Jeux Olympiques !
Ici à Fribourg ? Fribourg ville olympique ! Pour nos politiciens ce sera Simple ! Basique !
Je me réjouis de voir toutes ces compétitions, du Hockey sur le Lac Noir, du bobsleigh à Moléson et, pourquoi pas Lara Gut qui remportera une médaille à la Berra !

A propos Berra! Unsere Drachen werden bald achtzigjährig, aber sie erleben eine zweite Jugend und speien Feuer, dass dem Eismeister Angst und Bange wird. Wie die French Connection halten sie zusammen und Barry hält ihnen wie Cerberus den Weg frei.
Mein Herz schlägt wieder für die Copains von Gotteron ! Oui, je suis un fan de la première heure, et je vous promets que je ne raserai pas ma très longue barbe tant que vous ne serez pas champions ! ho, ho, ho !

Mes chers Fribourgeois vous êtes le cœur de ce canton, continuez à le faire battre et prenez soin de lui !

Je me suis inquiété pour tous ces poissons retrouvés morts ce printemps dans la Sarine, les désastres écologiques sont trop nombreux sur la planète et pas uniquement quand une ministre verte quitte le gouvernement.

Ich habe vor langer Zeit zwei Freiburger Buben kennen gelernt, die schon bald grosse Verantwortung übernehmen!... In Bern!... Klein-Dominique wird der Bundesversammlung vorstehen et le petit Alain sera même Président de la Confédération !
Entre nous soit dit: Die beiden waren nicht immer vorbildliche Kinder und haben manchen Streich gespielt. Aber damit sie nicht vom richtigen Weg abkommen, dafür habe ich ja meine Schmutzlis.
J’espère que tous deux feront leur possible et pourquoi pas des miracles afin de vous éviter l’incontournable déprime d’assurance-maladie.

Encore une fois mon ami Charles me prête sa belle cathédrale ! Merci Charly ! bientôt je  te prêterai mon âne ! Pour l’instant  tu t’épanouis à bicyclette !
Tu pédales sans cesse, en ville, aux 12 Heures de l’Auge et pourquoi pas …. l’année prochaine… au départ du tour de Romandie !
N’abuses pas d’hosties et de potions divines, les contrôles anti-dopage sont de plus en plus performants !

Wenn jeder in Freiburg Fahrrad fahren würde oder die öffentlichen Verkehrsmittel benutzen würde, wäre es viel angenehmer, die Luft wäre sauberer und die Atmosphäre viel freundlicher.

Chers collégiens, merci de m’accueillir chaque année dans votre beau collège ! Cette année vous m’avez fait le cadeau d’une fête prolongée avec, demain, une chasse aux biscômes !
Mes bons collégiens, vous avez le sens de la fête, mais attention ! N’oubliez pas le travail ! Dans quelques temps vous irez peut-être à l’université et là, ça va taxer.

Es gibt zwar günstige Kredite für die Spaghetti bolognese und andere Spezialitäten aus Bologna, aber an unseren Universitäten ist das Studentenleben nicht mehr so billig zu haben.

Mes chers petits, bientôt, déjà, je repartirai. Le voyage est long, mes pères fouettards ne sont pas partout les bienvenus et les tracasseries administratives fatiguent terriblement Babalou. Heureusement, en chemin, je pourrai m’arrêter chez mes amis paysans qui n’hésitent pas à nous héberger et à nous nourrir malgré leurs difficultés et leur rude labeur.

Hoppla, wie beim Plaudern so die Zeit vergeht! Leider muss ich schon Abschied von euch nehmen.
Die Rückkehr wird für mich immer beschwerlicher, und jetzt sagt man mir sogar, ich solle über Dublin nach Hause zurück. Wo soll das noch hinführen ?!
Aber ich freue mich schon sehr, nächstes Jahr wieder zu kommen.

Auf Wiedersehen meine lieben Kinder.

Mes chers petits, il est maintenant temps de vous quitter, mais n’ayez crainte je veillerai sur vous, petits et grands, chaque jour tout au long de l’année.
Adieu, donc, enfants bénis de mon cœur !

 

Saint-Nicolas 2017 : Thomas Gremaud / 3A2

Photos de la fête: